Par un arrêt du 3 mars 2016, la Cour de Rennes rappelle qu’à défaut de contestation du fermage avant le renouvellement du bail celui-ci se renouvelle aux mêmes conditions. Il faut donc veiller à demander l’augmentation du fermage avant le renouvellement du bail et par LRAR pour éviter que la demande postérieure soit déclarée irrecevable.