Tout néo porteur de projet démarre un véritable parcours du combattant dont le fil conducteur le poussera à chercher les moyens de contourner les barrières (techniques, juridiques, financières) se dressant devant lui.

L’une des premières barrières auxquelles il sera confronté est celle du financement et notamment à l’amorçage. A ce stade, le mode de financement le plus aisé est le recours à son entourage ou à quelques investisseurs intéressés prêts à « payer pour voir ».

Early-Stage1

Le recours à de multiples investisseurs est susceptible de faire peser sur le Porteur de Projet le risque de voir son Projet lui échapper :

  Early-Stage2

Pour remédier à ce blocage, TheFamily, l’accélérateur parisien de startup, a développé une solution de financement early stage par le biais du mécanisme des BSA (bons de souscription d’actions) : les BSA AIR (Accord d’Investissement Rapide).

La startup émet un bon au profit de l’investisseur pour un prix déterminé, qui donnera droit à l’investisseur de souscrire ultérieurement des actions.

Early-Stage4

Cette formule, que nous avons développée et packagée pour encadrer les risques startupeurs et investisseurs et accélérer le financement des startups, répond aux intérêts de chacun.

  • La startup peut dès lors bénéficier de manière rapide et souple d’un financement sans en subir les conséquences sur la répartition de son capital en phase de démarrage.
  • L’investisseur ne fait que reporter son intégration au capital de la startup. Le risque pris en amont pourra être rémunéré par une décote par rapport aux investisseurs du tour suivant.

A titre d’illustration :

1/ Un investisseur souhaite investir 100 000 € dans une startup dont le capital est de 10 000 €, divisé en 100 000 actions de 10 centimes.

2/ Un BSA AIR est émis à son profit, avec une décote de 30% (permettant de récompenser le risque pris en phase amont de l’investisseur AIR) et des limites d’application de la décote (encadrant les valeurs au-delà ou en deçà desquelles l’impact de la variation de la valorisation est neutralisé) :

Limite basse 800K

Limite haute 1,5M

3/ Une levée de fonds est envisagée et une valorisation pré-monnaie de la startup de 1M € est retenue.

L’Investisseur AIR, sous ces conditions, va pouvoir souscrire avant l’intégration des nouveaux investisseurs un nombre d’actions, à valeur nominale, correspondant à la formule suivante : (Montant de l’Investissement)/(Prix par Action après décote-Valeur Nominale).

Dans le cas envisagé, cela représente 12 515 actions (100 000/8-0,1 = 12 515).

Early-Stage3